holiBlog
Comprendre son sommeil

ABCdaire du sommeil

ABCdaire du sommeil

a

APNÉE DU SOMMEIL

Le syndrome d’apnée obstructive de sommeil (SAOS) est caractérisé par la survenue répétitive d’anomalies respiratoires pendant le sommeil. Ces anomalies sont des interruptions totales ou partielles de la respiration qui durent plus de dix secondes. Ces interruptions de flux respiratoire sont dues à une obstruction des voies aériennes supérieures (syndrome d’apnées obstructives du sommeil SAOS) ou à un défaut de la commande centrale de la respiration (syndrome d’apnées centrales).

 

b

BRUXISME

Le bruxisme est un trouble plus fréquemment nocturne qui consiste en des contractions des muscles masticateurs. Il se manifeste par le serrement involontaire et excessif des dents pendant le sommeil. Il existe deux types de bruxisme : l’un désigne le grincement intempestifs des dents et l’autre un serrement continu de la mâchoire, en dehors de l’action de mastication. Le stress est néanmoins très souvent mis en évidence chez les individus bruxomanes.

c

CYCLES DU SOMMEIL

Les cycles de sommeil sont l’enchaînement au cours de la nuit de sommeil lent-léger, de sommeil lent-profond, et de sommeil paradoxal. Il y a environ 5 à 6 cycles de sommeil par nuit, chacun durant environ 90 minutes soit l’équivalent de 6 à 8 heures de sommeil. Tout cet enchaînement est gouverné par une sorte d’horloge du cerveau qu’on appelle l’hypothalamus.

 

d

DYSSOMNIE

La dyssomnie est le terme générique employé pour qualifier les troubles du sommeil qui consistent en des altérations de la quantité, de la fréquence et/ou de la durée du sommeil.
Il existe trois types de dyssomnie : les insomnies (qui sont des carence de sommeil), les hypersomnies (qui sont des excès de sommeil) et les troubles de rythme circadien (syndrome de retard ou d’avancée des phases du sommeil.

e

ENDORMISSEMENT

L’endormissement, ou stade 1 est une phase qui correspond à la transition entre la veille et le sommeil. C’est l’entrée dans le sommeil, une phase de transition qui se traduit par une somnolence semi-consciente, où les pensées vagabondent, la respiration ralentit, le rythme cardiaque aussi, et les muscles se relâchent.

 

f

FRAGMENTATION DU SOMMEIL

La fragmentation du sommeil est la reproduction de nombreux micro-réveils durant la nuit qui sont majoritairement liée au syndrome d’apnée du sommeil. Cette anomalie nocturne a pour conséquences cliniques des somnolences diurnes excessives, des fatigues chroniques, et surtout l’aggravation d’autres pathologies telles que l’hypertension, le diabète et l’obésité et les risques d’AVC.

 

g

GLOSSINE

Les glossines sont de dangereuses mouches propagatrices de la maladie du sommeil (trypanosomiases humaines), aussi connue sous le nom de mouche tsé-tsé. Présente majoritairement en Afrique, elles sont mortelles pour l’homme et les animaux.

h-copy

HYPERSOMNIE

L’hypersomnie idiopathique est une maladie neurologique caractérisée par une grande fatigue et des somnolences importantes durant toute la journée. Les nuits des patients  sont longues (environ 10 heures) et de grandes qualités. Il n’est pas surprenant que des patients fassent de très longues nuits et des siestes de longue durée dans la même journée. Les réveils sont sont généralement très difficile et peuvent nécessiter l’intervention d’une aide extérieur. Il existe des hypersomnies récurrentes, dont le syndrome de Kleine-Levin.

i

INSOMNIES

L’ insomnie est un trouble du sommeil qui se caractérise par une privation de sommeil. Celui-ci peut se traduire par des difficultés à l’endormissement, des réveils en cours de nuit, un réveil trop tôt le matin ou bien encore l’impression pénible de ne pas avoir pu s’endormir et d’être épuisé au réveil. La journée du lendemain est difficile avec des plaintes de fatigue, somnolence, irritabilité, et s’accompagne souvent de troubles de l’humeur.

j

JAMBES SANS REPOS

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR) est un trouble du système nerveux et un trouble sensimoteur provoquant un besoin irrepressible de bouger les jambes au moment de l’endormissement.
Il se traduit par des picotements et besoins de mouvement, le soir et la nuit, et peuvent nuire à la qualité de vie et au sommeil. Parfois sans cause définie, la maladie peut être d’origine génétique, liée à une pathologie ou à une prise de médicaments. Cette affection est aussi nommée “maladie de Willis et Ekbom”, “syndrome d’impatiences musculaires de l’éveil” ou encore “Akathisie”.

k

KLEINE LEVIN

Le syndrome de Kleine Levin (SKL) est une maladie neurologique rare ( un cas sur un million) d’origine inconnue, qui est caractérisée par des épisodes (des poussées) d’hypersomnie associés à des troubles cognitivo-comportementaux. Les symptômes sont cycliques. Au réveil, les sujets peuvent manifester de l’irritabilité, un manque total d’énergie, une absence d’émotions, avoir des hallucinations,  et présenter des difficultés de concentration, de mémorisation (voire une amnésie) qui disparaissent à la fin de la poussée.

l

LATENCE DE SOMMEIL

La latence de sommeil (ou d’endormissement) est le temps qui s’écoule entre le moment où l’on a décidé de s’endormir, éteint la lumière, fermé les yeux et le moment où l’on s’endort  Il permet de mesurer la capacité d’endormissement.  Il existe le test itératif de la latence d’endormissement (TILE) qui permet de déterminer les différents types d’hypersomnie comme les somnolences diurnes et la narcolepsie.

 

m

MELATONINE

La mélatonine est un neurotransmetteur responsable de la régulation des rythmes chronobiologiques circadiens, c’est à dire le rythme éveil/sommeil. Cette hormones sécrétée par la glande pinéale est inhibée en présence de lumière et stimulée lorsqu’il fait sombre. Le maximum de production est atteint de 2 h à 5 h du matin, d’où les noms d’hormone du sommeil.

 

n

NARCOLEPSIE

La narcolepsie, aussi appelée maladie de Gélineau, est un trouble chronique neurologique rare et grave du sommeil qui se caractérise par des envies soudaines et irrépressibles de somnolence diurne pouvant intervenir plusieurs fois dans une seule et même journée. Couplé à de la cataplexie (perte soudaine de 50 à 75% de son tonus musculaire), les crises de narcolepsie peuvent se révéler très dangereuses.

 

o

ONDES GAMMA

Les ondes gamma représentent un rythme cérébral de fréquence élevée et d’amplitude légèrement supérieure à celle du rythme bêta, caractérisant l’activité consciente, les processus cognitifs en phase d’éveil, et présent également lors de la phase de sommeil paradoxal. Elles apparaissent reliées à des états qualifiés de conscience active, comme le traitement cognitif attentif (la concentration sur un problème) ou la perception attentive (l’analyse ou la reconnaissance d’une odeur).

 

p

PARALYSIE DU SOMMEIL

La paralysie du sommeil et un trouble du sommeil (parasomnie) qui  surgit à l’endormissement (état hypnagogique) ou au réveil (état hypnopompique). Les sujets sont dans l’incapacité de bouger ou parler, et ont une sensation de présence inquiétante et peuvent présenter des hallucinations.

 

q

QUESTIONNAIRE DE BERLIN

Le questionnaire de Berlin est un outil de diagnostic médicale permettant de mesurer le risque de souffrir d’apnée du sommeil et la vigilance.
Composé de 10 questions, il ne permet pas à lui seul d’établir un diagnostic mais peut orienter la recherche de pathologie.

r

RONFLEMENT

Le ronflement, ou ronchopathie, est un bruit respiratoire effectué à l’insu du dormeur et qui est dû à la vibration des tissus de la gorge détendus et en raison d’une réduction du diamètre des voies respiratoires. Le ronflement peut être aggravé par la prise d’alcool, l’embonpoint, des amygdales trop volumineuses ou encore une obstruction nasale, due à un rhume, à une déviation de la cloison nasale, à des allergies ou une sinusite chronique.

 

s

SOMNAMBULISME

Le somnambulisme est un trouble du sommeil (parasomnie)qui consiste en une association de gestes ou de paroles se manifestant durant le sommeil. Les somnambules font l’expérience de déambulations nocturnes, en état d’inconscience, lors d’un sommeil lent profond. Il peut s’agir de se balader dans son foyer, faire la cuisine, parler, mais aussi conduire ou commettre une agression sexuelle ou un homicide.

 

t

TRACKER DE SOMMEIL

Un tracker de sommeil (ou capteur de sommeil) est un appareil permettant d’enregistrer la durée du sommeil, sa fragmentation et sa qualité réparatrice. C’est un dispositif qui se porte sur soi (de préférence sur le thorax) afin de monitorer l’activité du sommeil durant la nuit. Il permet de fournir une analyse complète de la santé de votre sommeil : positions, fragmentation, régularité, efficacité (% sommeil calme, agité ou éveillé) et risque d’apnée du sommeil.

 

u

ULTRADIEN

Le rythme ultradien est un rythme biologique, plus rapide que le rythme circadien, dont la fréquence est supérieure à celle du jour. Les rythmes ultradiens ont une période comprise entre 30 minutes et 20 heures. Le rythme ultradien le plus connu est celui de l’alternance des différents états de sommeil au cours de la nuit (sommeil léger > profond > paradoxal), dont la périodicité est d’environ 90 minutes.

v

VIGILANCE

La vigilance est un état de l’organisme qui assure la fonction d’éveil du cerveau, de conscience et des capacités de réaction. Elle définit le degré de concentration. En neurologie, elle se mesure à l’aide de l’échelle de Glasgow. La perte de la vigilance à l’inverse est caractérisée par un état de coma.

w

WORKAHOLIC

Les workaholics (ou bourreau de travail) sont des personnes ayant développés une forme de dépendance au travail. Poussé à l’extrême, cette dépendance peut se révéler fatale, notamment à la suite du syndrome d’épuisement professionnel (burnout) et résulter en une dépression généralisée. Les sujets sont souvent des personnes dévouées à leur carrière professionnelle qui négligent leur autres relations sociales (famille et proches).

xy

XX XY

Le sommeil des hommes et des femmes n’est pas égal. En effet, il semblerait que les femmes font davantage fonctionner leur cerveau durant journée et par conséquent, ont plus besoin de récupérer que les hommes. Les femmes ont tendance à être multitâches car elles accomplissent de nombreuses tâches en même temps et sont flexibles. De ce fait, leurs besoins en sommeil sont plus importants.

 z

ZZZZZ

 

Si vous en êtes ici, c’est que vous avez lu l’ABCdaire dans son intégralité, vous devez sentir vos paupières lourdes, et une irrésistible envie de plonger dans les bras de Morphée ! Efficace, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *