holiBlog

Enfant

Le sommeil des enfants ressemble beaucoup plus qu’on ne le croit au sommeil des adultes. Bien que les troubles du sommeil soient fréquents chez les adultes, mais ils peuvent également toucher les plus jeunes. Épilepsie, terreurs nocturnes, somnambulisme ou encore la narcolepsie, ces troubles doivent être impérativement soignés au risque qu’il s’aggravent avec les années. Les problèmes de sommeil chez l’enfant viennent généralement de trois facteurs : un trop plein d’énergie non évacuée, un besoin d’être rassuré ou une insomnie comportementale (ils ne peuvent s’endormir sans y associer une autre activité comme la lecture).

Or le moment du sommeil chez l’enfant est primordial à son développement physique et psychologique. C’est pourquoi, afin de limiter les troubles du sommeil de l’enfant il est important d’instaurer des rituels fixes de coucher, des moments calmes avant de s’endormir, mais aussi s’assurer que votre enfant dépense son énergie.

Les troubles du sommeil chez l'enfant

La durée de sommeil de l’enfant recommandée est d’environ 11h par nuit. Et même si leur besoin de sommeil est important, il est parfois difficile d’endormir nos chères têtes blondes (brunes ou rousses,pas de jaloux!). En effet, le trouble du sommeil de l’enfant est un problème pour de nombreux parents. Heureusement, il existe des solutions infaillibles !

Nos conseils pour réussir à facilement endormir son enfant :

1. Essayer les siestes. En effet, l’agitation de votre enfant au moment du coucher est souvent le résultat de fatigue. Lui proposer une sieste courte dans l’après-midi, lui permettra d’être plus détendu au moment du coucher.
2. Eloigner les écrans. La télévision, les tablettes, et autres écrans d’ordinateurs dégagent de la lumière bleue, qui ralentit la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil). Il est donc nécessaire de stopper la consultation d’écran environ 1h avant le coucher et d’y préférer un moment calme autour d’une histoire.
3. Proposer des jeux sportifs. Votre enfant déborde d’énergie, inciter-le à se défouler en rentrant de l’école : course, parc, toboggan etc. En revanche, après le bain / douche du soir, privilégiez les moments calmes, qui préparent au sommeil.
4. Instaurer un rituel de coucher. Préparez la chambre ensemble, lisez une histoire et incitez-le à vous raconter sa journée : il se sentira écouté et rassuré. Des points essentiels pour s’endormir en toute tranquillité.