holiBlog

Parents

À l’arrivée de bébé, le manque de sommeil des parents se fait sentir. En effet, 2 parents sur 3 dormiraient seulement 4h par nuit dès la naissance de leur joli poupon. Cette fatigue accumulée rendrait les jeunes parents irritables et stressés, les conduisant rapidement aux premiers stades de la dépression, voire de la rupture.

Rien que vous n’ayez déjà expérimenté, une mauvaise nuit et tout s’écroule ! Manque de patience, pic d’irritabilité et de sensibilité, mauvaise foi et intolérance, voilà les premiers sentiments à refaire surface lorsque l’on manque de sommeil. Les jeunes couples se disputent de plus en plus, et certains voient même leur union s’effondrer. Or, le sommeil est primordial pour votre forme et santé. Et vous avez besoin de toute votre attention pour le bien-être de bébé. Alors, suivez nos conseils pour assurer en toutes circonstances !

Le sommeil des parents

Une étude publiée dans le Daily Mail soulève que les parents de nouveau-nés finissent par cumuler l’équivalent de 6 mois de sommeil manqué durant les 2 premières années de vie de leur enfant.

Or ce sont les mamans qui remporteraient la médaille d’or de la plus grande quantité de fatigue accumulée ! Le problème c’est que le manque de sommeil engendre des dégradations de son état psychologique et affecterait profondément la santé et le bien-être des jeunes parents.
Quel remède apporter à ce manque chronique de sommeil ? Faut-il profiter des moments de sommeil de l’enfant pour dormir pendant la journée ? La sieste au travail est-elle devenue indispensable ?